Dans les vignes

De fin août à septembre : c'est le moment des vendanges !

Dès les vendanges terminées on procède au labour d’automne, puis à un pré-taillage avant la taille des ceps qui commencera en décembre.

Dans la cave

L’automne est la période de l’élevage et de la fermentation malolactique (il s’agit de la transformation de l’acide malique contenu dans le vin rouge en acide lactique pour rendre le vin plus souple). Tous les vins seront ensuite soutirés* plusieurs fois durant l’automne et l’hiver.

* le soutirage consiste à séparer la partie claire du vin des dépôts (les lies) qui se forment au fond de la cuve. Cette opération est répétée plusieurs fois.

26.jpg

Dans les vignes

La taille des ceps occupe une grande partie de l’hiver. Les sarments taillés sont broyés, et sont utilisés pour apporter aux sols de la fumure organique.

Dans la cave

C’est pendant les mois de décembre et janvier que s’effectuent les soutirages* des vins blancs et rosés (en mars pour les rouges), ainsi que l’assemblage des cuvées. Une grande partie de la mise en bouteilles se fait en début d’année (janvier et février).  Durant tout l’hiver, les vins sont suivis, goûtés, analysés, afin de permettre à chaque barrique ou cuve de révéler tout son potentiel.

36.jpg

Dans les vignes

En avril s’effectuent à la fois le labour de printemps et l’attachage des souches. En mai et juin, c’est le moment de l’ébourgeonnage (enlever les bourgeons inutiles ainsi que les rejets) et du palissage des rameaux (les rameaux sont redressés entre deux fils de fer, ainsi ils ne traînent pas au sol).

Dans la cave

Dès le début du printemps, en avril, les vins rouges sont assemblés (l’assemblage est le mélange de vins de même origine mais de cépages différents) et l’on procède à l’ouillage des barriques (opération consistant à rajouter régulièrement du vin dans chaque barrique pour la maintenir pleine et éviter ainsi le contact du vin avec l’air). Le dernier soutirage des vins rouges se fait en juin.

La Garelle

Dans les vignes

Juillet est l’époque de l’écimage (couper les têtes des grands rameaux) et de l’effeuillage (enlever les feuilles qui masquent les grappes), suivis de l’égrappage et de la maîtrise de l’enherbement. Dès mi-août, la maturité des grains est contrôlée régulièrement. Les vendanges s’échelonnent de fin août à fin septembre en fonction des cépages et de la météo. La vendange est mécanique depuis plusieurs années, seules certaines rangées sont récoltées manuellement quand un obstacle naturel (arbre, cabanon) se dresse sur le passage de notre vendangeuse (pas de marche arrière). Le nombre de cépages cultivés aux dates de maturation optimale très différents (de fin août à mi octobre) nous conduit à employer une machine à vendanger très performante.

Dans la cave

En juillet on met les vins rouges en bouteilles. Dès le mois d’août on prépare le chai pour les vendanges. Quand celles-ci sont terminées, le maître de chai suit et contrôle les processus de fermentation de chaque cuve.

11 2.jpg
Trinquer avec verres de vin